Eaton réduit les risques d'incendies domestiques d'origine électrique avec l’AFDD+ : disjoncteur différentiel tout-en-un

Date: 10 mai 2017

Montbonnot, le 10 mai 2017.

Chaque année en Europe, les défauts électriques sont responsables de plus de 25 % des incendies, et ce malgré des progrès considérables réalisés en matière de sécurité. Ces incendies sont la cause de 4 000 décès et 70 000 hospitalisations, auxquels viennent s'ajouter 126 milliards d'euros de dégâts matériels.

Pour réduire les risques d’incendies d'origine électrique, Eaton, entreprise spécialisée dans la gestion de l’énergie, lance l’AFDD+, un disjoncteur différentiel qui détecte les défauts d'arc tout en intégrant une protection contre les courants de fuite, les courants de défaut à la terre, les courts-circuits et les surintensités.

Un arsenal législatif européen fort mais perfectible

Aujourd’hui, face aux risques liés aux incendies d'origine électrique, ainsi qu’au nombre de blessures et de décès directement dus aux électrocutions, des normes de sécurité ont été imposées en Europe. Elles apportent une protection contre les principales causes d’incendie d’origine électrique : les courants de défaut à la terre, les courts-circuits, et les surintensités.

Des disjoncteurs modulaires (MCB pour « Miniature Circuit Breaker ») et des interrupteurs différentiels (RCD pour « Residual Current Device ») sont maintenant imposés voir la NF C15-100 A5. Un disjoncteur modulaire détecte les défaillances dès qu'un niveau critique de courant est dépassé et évite alors la combustion de pièces provoquée par des courts-circuits ou des surintensités. Un interrupteur différentiel identifie quant à lui le courant résiduel qui crée un déséquilibre de courant en empruntant une autre direction, phénomène aussi appelé « défaut à la terre ».

Cependant, pour couvrir l’ensemble des risques, il manque une 3e pièce au puzzle : la détection des défauts d'arc. Elle nécessite une technologie électronique plus sophistiquée et généralement peu utilisée.

Les arcs électriques, la troisième pièce du puzzle

Un arc pourrait être comparé à un « micro-éclair ». Il s’agit d’une forte décharge électrique entre deux ou plusieurs conducteurs qui entraîne une accumulation thermique capable d'endommager l'isolation d'un fil électrique et de déclencher un incendie.

Les arcs proviennent le plus souvent de détériorations involontairement causées par l’utilisateur : un clou ou une vis venant perforer ou endommager l'isolation des fils électriques, des fiches ou des câbles déformés, des fils aplatis par le mobilier, des câbles coupés ou coincés, des raccords ou des contacts défectueux, une exposition aux rayons UV ou des morsures de rongeurs. Parfois, une installation trop vétuste ou trop sollicitée peut être à l'origine d'un défaut d'arc.

Les arcs électriques, la troisième pièce du puzzle
 

Des outils de prévention préconisés mais pas imposés

L'installation de détecteurs de défauts d'arc (AFDD pour « Arc Fault Detection Device ») est aujourd’hui recommandée mais reste facultative, conformément à la norme internationale IEC 60364 (Partie 4-42). Certains pays l’on rendue obligatoire comme aux Etats-Unis par le Code électrique national ; ou en Allemagne où des réglementations nationales rendent obligatoires leur utilisation dans des circonstances précises.

En raison des différences en matière de catégorisation et de signalisation des incendies d'un pays à l'autre, il est difficile d'évaluer le nombre d'incendies domestiques dus à un défaut d'arc. En 2013 aux Etats-Unis, la NFPA (National Fire Protection Association) a conclu que les défauts d'arc sont davantage responsables des incendies domestiques d'origine électrique que les surchauffes.

Une détection spécifique

Les défauts d'arc sont généralement trop spécifiques pour être détectés par un circuit de protection traditionnel. Les courants qu'ils créent sont souvent identiques ou légèrement inférieurs au courant nominal. Les hautes fréquences permettent de les reconnaître car elles se superposent au courant nominal en générant des défaillances en série ou parallèles. Les détecteurs de défauts d'arc sont les seuls à pouvoir identifier ces hautes fréquences et à réagir très rapidement en mettant immédiatement l’installation hors tension, éliminant ainsi la source potentielle d’incendie. Tout repose sur la sensibilité des AFDD, car même les défauts d'arc de seulement quelques ampères peuvent entraîner une surchauffe du matériel situé à proximité de la défaillance.

« La protection contre les incendies d'origine électrique et les mesures prises pour les éviter deviennent un enjeu primordial à l'échelle nationale, européenne et internationale. Une mise en application rigoureuse des règles d'installation, ainsi que des appareils de protection de pointe permettent aujourd’hui d'éviter les surintensités, les courants résiduels et les défauts d'arc », explique Jean-Luc Fruitier, Chef Produits pour le marché résidentiel.

Une offre tout-en-un

Le modèle AFDD+ offre aux installateurs un appareil de détection intégrant les fonctionnalités d'un disjoncteur et d’un dispositif différentiel dans un seul et même appareil. Par ailleurs, l’affichage signale l’état et la cause du déclenchement, facilitant la prise de décision et permettant un gain de temps pour retracer le défaut. L'AFDD+ est ainsi une solution économique et facile à installer.

Une offre tout-en-un
 

Pour en savoir plus sur la solution AFDD+, rendez-vous sur http://electricalsector.eaton.com/fr-fr_residential_livesafe_AFDD.

Une vidéo démontrant la solution est disponible ici : http://www.youtube.com/watch?v=ZWIRekEBOow

Pour ne rien perdre de notre actualité, suivez-nous sur Twitter : @EatonIT ou rendez-vous sur notre page entreprise LinkedIn Eaton EMEA.

###

À propos de Eaton

Eaton est une entreprise spécialisée dans la gestion de l’énergie dont le chiffre d'affaires a atteint 19,7 milliards de dollars en 2016. Eaton propose des solutions à faible consommation d’énergie afin d’aider ses clients à gérer efficacement l’énergie électrique, hydraulique et mécanique de façon plus économique, plus durable et plus sûre. Eaton se consacre à l'amélioration de la qualité de vie et de l'environnement grâce à l'utilisation de technologies et de services de gestion de l'énergie. Eaton emploie environ 95 000 personnes et commercialise ses produits dans plus de 175 pays. Pour plus d'information, veuillez consulter www.eaton.com.


Contacts presse

Hotwire PR
Clément / Marion F. / Lucille / Marion D.
01 43 12 55 52 / 68 / 67 /62
EatonFrance@hotwirepr.com

Statistique provenant de Fire Safe Europe (FSEU). http://firesafeeurope.eu/resources/ « Près de 50 000 incendies domestiques sont causés par des défaillances électriques provoquant des dysfonctionnements » - National Fire Protection Association (US). Publié en mai 2013. Livre blanc Eaton : Incendies d'origine électrique dans les installations basse tension. Par Jean-Luc Fruitier, Chef Produit pour le marché résidentiel. Publié en avril 2017.